PIERRES INVESTISSEMENT au bord du gouffre

C’est ce que reconnaît un jugement du Juge de l’Exécution du 21 mai 2024 en validant deux saisies conservatoires pratiquées par un investisseur ICBS à l’encontre non de la SAS MARNE ET FINANCE mais de la SA PIERRES INVESTISSEMENT (contrôlée par PERPETUA CAPITAL-PARK CAPITAL dont le représentant en France est l’ancien juge consulaire Monsieur Patrick SCHILTZ), pour un montant d’environ 90.000 €.

« Au total, les comptes de la société PIERRES INVESTISSEMENT à fin 2022 ne manifestent pas sa bonne santé financière alléguée mais démontrent que son exploitation courante est largement déficitaire, qu’elle cède ses actifs pour dégager des revenus exceptionnels afin de faire face à ses charges d’exploitation courante, qu’elle diminue pour l’avenir ses revenus d’exploitation courante et qu’elle a transmis à sa société-mère la dette très importante de la société MARNE ET FINANCE qui paraît irrécouvrable, augmentant comptablement ses produits financiers sans réelle perspective de recouvrer sa créance » (extrait du jugement).

Le Groupe a collecté 250M€ auprès de plus de 5.000 investisseurs, induisant 360M€ d’engagements qu’il n’a jamais eu l’intention d’assumer, ni avant avec le couple Thierry BRISSAUD/Thierry CHOURAQUI, ni actuellement avec Patrick SCHILTZ et ses financeurs (PERPETUA CAPITAL-PARK CAPITAL) qui se sont accaparés les actifs immobiliers du Groupe.